Blog Image

Suggestions de lecture

Suggestion de lecture de l'association Préhistoire du Sud-ouest

Suggestion de lecture de l'association Préhistoire du Sud-ouest : Préhistoire, Paléoanthropologie, Art pariétal, etc.

Jean Clottes un archéologue dans le siècle

Préhistoire Posted on dim, avril 12, 2015 21:52:19

Jean Clottes : un archéologue dans le siècle

Pascal SEMONSUT
Jean CLOTTES
Eric LE BRUN – Illustrateur

Broché: 223 pages
Editeur : Editions Errance (4 mars 2015)
Prix : 23 €

Présentation de l’éditeur

De son baptême touareg à ses premiers pas dans la grotte Chauvet, Jean Clottes, préhistorien mondialement reconnu, familier des médias et du grand public, raconte à Pascal Semonsut, avec sa faconde ariégeoise, toutes ses rencontres et toutes ses expériences. Un grand témoignage. Une belle leçon de vie.



Symboles et Mystères L’art rupestre du sud de l’Ile-de-France

Art Pariétal Posted on dim, avril 12, 2015 21:44:43

Symboles et Mystères : L’art rupestre du sud de l’Ile-de-FranceAlain Bénard
Hervé Paitier
Préface de Denis Vialou

Relié: 222 pages
Editeur : Editions Errance (4 octobre 2014)
Prix
: 39 €

Depuis 1864, l’art rupestre dit « de Fontainebleau » a suscité bien des commentaires et études plus ou moins approfondies. Ces représentations abstraites ou schématiques ont dérouté et déroutent toujours les observateurs.

Cet art se trouve exclusivement sous abri. Il est par nature lié à la répartition des grès dits « de Fontainebleau » seule roche locale apte à constituer des cavités ou surplombs propres à recevoir des manifestations gravées ou éventuellement peintes.

Daté pour l’essentiel du Mésolithique (environ 9 000 ans avant J.-C.), avec des
incursions dans l’âge glaciaire et l’âge des Métaux, il ouvre une fenêtre sur la religion et les mythes des premiers habitants de l’Ile de France.

Nouvelle synthèse sur un sujet fascinant, qui intègre les nouvelles découvertes, avec
des images inédites.



La caverne des Trois-Frères : Anthologie d’un exceptionnel sanctuaire préhistorique

Art Pariétal Posted on dim, avril 12, 2015 21:36:26

La caverne des Trois-Frères : Anthologie d’un exceptionnel sanctuaire préhistorique

Collectif :
Robert Bégouën
Jean Clottes
Valérie Feruglio
Andreas Pastoors

Broché: 247 pages
Editeur : Somogy éditions d’art (14 mai 2014)
Prix : 45 €

Présentation de l’éditeur :

La grotte des Trois-Frères fait partie des trois Cavernes du Volp, qui forment un ensemble archéologique unique. Avec plus de 1 300 gravures et peintures, elle représente à elle seule plus de la moitié du corpus pariétal des Pyrénées ariégeoises. La figure du Sorcier, peinte et gravée, est universellement connue et demeure l’une des icônes les plus populaires de l’art préhistorique. Grâce aux membres de la famille Bégouën, inventeurs et propriétaires de la caverne, celle-ci est demeurée quasiment intacte à ce jour, cent ans après sa découverte en 1914. Cet ouvrage retrace fidèlement son histoire, les règles strictes mises en place dès l’origine pour sa conservation, et les diverses recherches qui y furent effectuées, dont certaines sont inédites. Enfin, il permet une visite détaillée de la grotte, offrant pour la première fois une vue d’ensemble de ce magnifique sanctuaire préhistorique.



L’art des objets de la Préhistoire : Laugerie-Basse et la collection du marquis Paul de Vibraye au Muséum national d’histoire naturelle

Art Mobilier Posted on dim, avril 12, 2015 21:29:57

L’art des objets de la Préhistoire : Laugerie-Basse et la collection du marquis Paul de Vibraye au Muséum national d’histoire naturelle.

Patrick Paillet
Préface de Denis Vialou

Broché: 175 pages
Editeur : Editions Errance (7 juillet 2014)
Prix : 29 €

Présentation de l’éditeur :

l’art des cavernes et abris comme thème principal. Les objets d’art n’ont trouvé dans les publications qu’une place très discrète. Pourtant, ils sont inscrits dans le quotidien des hommes et nous révèlent avec force leurs comportements techniques et symboliques. Cet ouvrage est pensé comme un outil de réflexion sur l’art des objets, l’art mobilier comme il est qualifié par les spécialistes, prolongé par un catalogue d’images pensé pour valoriser les oeuvres d’art et nous les faire admirer. Il ne s’agit pas d’un manuel pratique destiné aux préhistoriens. Ici pas de nomenclature typologique ou technologique normalisée, mais des commentaires, des réflexions, des rappels historiques, des anecdotes parfois et des points de vue originaux sur les œuvres d’art mobilier paléolithique.

C’est la collection du marquis Paul de Vibraye, l’un des pionniers de la Préhistoire au XIXe siècle, collection conservée au Muséum national d’Histoire naturelle, qui est directement interrogée dans cet ouvrage. Plus précisément encore, ce sont les objets provenant des premières fouilles dans l’abri magdalénien de Laugerie-Basse (Les Eyzies-de-Tayac, Dordogne) qui constituent le cœur du propos.

Depuis longtemps, ce gigantesque abri a été le principal pourvoyeur des musées de France et de l’étranger en objets préhistoriques et notamment en oeuvres d’art, dont la plus célèbre, la « Vénus impudique ». Si le concept de notre ouvrage a quelque chose d’original, il le doit à cette démarche qui consiste à raisonner à partir d’une série d’objets ornés sélectionnée et triée par leur inventeur. Que dire sur ces objets qui sont aussi dépourvus de contexte précis et qui ont subi bien des outrages depuis leur découverte il y a 150 ans ? Cette collection peut encore porter témoignage sur les artistes et les artisans de la Préhistoire, sur leur modernité irréductible, leur formidable capacité à transcender le quotidien par des images et des symboles fécondés dans l’intimité d’une relation exclusive et originale avec l’arme, l’outil et la matière.

C’est enfin le rôle qu’ont joué ces objets il y a 150 ans dans l’histoire des sciences anthropologiques et préhistoriques naissantes que nous interrogerons, ainsi que les conditions et le contexte de leur découverte, la place également de leur inventeur dans le monde très fermé de la Préhistoire d’antan. Ainsi, nous dévoilerons un peu la face cachée des œuvres d’art de la collection de Vibraye.



Grands sites d’art magdalénien : La Madeleine et Laugerie-Basse il y a 15000 ans

Art Mobilier Posted on dim, avril 12, 2015 21:11:21

Grands sites d’art magdalénien : La Madeleine et Laugerie-Basse il y a 15000 ans.

Jean-Jacques Cleyet-Merle
Jean-Michel Geneste
Peggy Bonnet-Jacquement
Elena Man-Estier
Véronique Merlin-Anglade

Broché: 127 pages
Editeur : RMN (18 juin 2014)
Prix : 29€

Présentation de l’éditeur :

Il y a 15 000 ans, les Magdaléniens – dont le nom provient du site éponyme de la Madeleine – développèrent la plus brillante culture des populations de chasseurs-cueilleurs de la fin du Paléolithique supérieur, dont le rayonnement s’étendait de l’Atlantique à la Pologne. Certains considèrent même qu’il s’agit de la première véritable civilisation de l’Europe. Riche d’une production matérielle abondante et diversifiée, témoignant d’une expression symbolique exceptionnelle dans le domaine tant pariétal que mobilier, la culture magdalénienne prendra fin assez brutalement avec l’apparition des conditions climatiques tempérées que nous connaissons aujourd’hui. Deux sites majeurs, la Madeleine et Laugerie-Basse, ont livré des pièces d’art mobilier qui témoignent de cette plénitude culturelle. À l’occasion du 150° anniversaire des fouilles qui permirent ces découvertes, le musée national de Préhistoire des Eyzies-de-Tayac et le musée d’Art et d’Archéologie du Périgord ont rassemblé bon nombre des chefs-d’oeuvre de cet art. Relevant surtout de thématiques animalières, les statuettes, propulseurs, bâtons perforés ou simples supports sont merveilleusement gravés ou sculptés. Cette mise en perspective a aussi amené les auteurs du présent catalogue à s’interroger sur la nature et la fonction de ces grands sites. S’agissait-il réellement d’une société d’abondance où l’Homme pouvait donner libre cours à ses élans artistiques ? La prodigalité et la magnificence de l’art mobilier magdalénien pourraient bien, tout au contraire, traduire une situation de crise : l’Homme aurait alors, grâce à elles, transcendé ses difficultés matérielles.



L’abri Gandil à Bruniquel (Tarn et Garonne) : un campement magdalénien du temps de Lascaux

Préhistoire Posted on dim, avril 12, 2015 21:02:43

L’abri Gandil à Bruniquel (Tarn et Garonne) : un campement magdalénien du temps de Lascaux

sous la direction de Edmée Ladier.

270 p,
Prix : 25 €

Gandil, avec les abris mitoyens de Montastruc, Lafaye, Plantade,, constituent une suite d’habitat magdalénien sous le château de Bruniquel, sur la rive gauche de l’Aveyron. Un très riche et très prestigieux mobilier, notamment un abondant matériel osseux et des œuvres d’art, y fut découvert dès le XIXéme siècle. Ces sites forment un ensemble exceptionnel couvrant toute la séquence allant du Magdalénien inférieur au Magdalénien final.
…….
L’étude de l’ensemble du matériel, lithique et osseux, montre que cet ensemble est proche de celui de qui a été découvert dans la grotte de Lascaux.



Représentation de l’intimité féminine dans l’art paléolithique en France

Art Pariétal Posted on dim, avril 12, 2015 20:58:29

Jean-Pierre DUHARD & Brigitte et Gilles DELLUC
Préface d’Yves COPPENS

2014, 192 p., N/B
ERAUL 136, Université de Liège

Prix : 45 euros

Jean-Pierre Duhard, docteur en Préhistoire et médecin gynécologue, a déjà étudié le réalisme des images féminines et masculines paléolithiques. Sa contribution au présent ouvrage est spécialement orientée sur l’anatomie féminine et l’insertion symbolique de la représentation vulvaire dans l’art paléolithique.

Brigitte Delluc, docteur en Préhistoire & Gilles Delluc, docteur en Préhistoire et Anthropologie (Muséum national d’Histoire naturelle, UMR 7194 du CNRS), médecin chef des hôpitaux (H), au cours de leurs travaux, ont découvert et étudié de nombreuses représentations de vulves paléolithiques. Dans cet ouvrage, ils fournissent un inventaire méthodique de ces graphismes dans l’art paléolithique en France.



Matières d’art : Représentations préhistoriques et supports osseux, relations et contraintes

Art Mobilier Posted on dim, avril 12, 2015 20:54:29

Matières d’art : Représentations préhistoriques et supports osseux, relations et contraintes

Collectif, sous la dir. de L. Mons, S. Péan et R. Pigeaud

Éditions Errance – 268 p. + CD
Prix : 45 €

Ce livre est une première synthèse sur l’utilisation des matières dures d’origine animale comme supports des représentations préhistoriques. Différents types d’objets gravés et sculptés en matières dures d’origine animale sont étudiés.

– Quels sont les rapports qu’entretiennent les représentations avec leur support ?

– Dans quelle mesure l’artiste est-il lié au matériau qu’il s’est choisi pour réaliser son oeuvre ?

Un livre richement illustré sur l’art mobilier paléolithique, où sont pris en compte aussi bien le matériau travaillé que la technique utilisée, le savoir-faire artistique et le comportement symbolique.

Sources : Eric Le Brun , Paleos Blog



Néandertal / Cro-Magnon

Paléoanthropologie Posted on dim, avril 12, 2015 20:47:19

Neandertal / Cro-Magnon

Collectif, sous la dir. de M.Otte

Broché: 300 pages
Editeur :
Editions Errance (26 février 2014)
Prix : 45 €

La rencontre entre Neandertal et les Hommes modernes constitue le fondement de toute l’histoire européenne. Durant environ cinq millénaires, le continent européen fut progressivement bouleversé d’Est en Ouest. Chaque région est ici traitée par les meilleurs spécialistes distribués selon les processus d’acculturation régionaux. Après les 2 livres « Les Aurignaciens » et « Les Gravettiens », déjà parus aux Éditions Errance, un ouvrage sur une autre période essentielle du paléolithique !

Sources : Eric Le Brun , Paleos Blog



Les Gravettiens

Préhistoire Posted on dim, avril 12, 2015 20:42:18

Les Gravettiens

Marcel Otte

Broché:
351 pages
Editeur :
Editions Errance (1 février 2013)
Prix : 40 €

Le Gravettien est la deuxième grande culture européenne depuis l’arrivée de l’Homme moderne en Europe. Datée d’entre 29 000 et 22 000 ans environ, elle succède à l’Aurignacien. Depuis le Portugal jusqu’à la Sibérie, de l’Europe du Nord jusqu’à l’Andalousie, les Gravettiens forment une entité culturelle homogène, dont le symbole le plus marquant sont les fameuses « Vénus « , des représentations féminines aux formes généreuses, statuettes, bas-reliefs, peintures ou gravures qui accompagnaient et nourrissaient l’imaginaire de ces chasseurs-cueilleurs, en compagnie de formes animales au style varié et polymorphe (Arcy-sur-Cure, Cussac, Pech-Merle). Appartenir à la même culture ne signifie pas pourtant une identité des productions. Une grande variété régionale est perceptible, ainsi qu’une grande diversité dans le choix du mode de vie. Les progrès de la recherche actuelle autorisent aujourd’hui une plus grande finesse dans l’analyse. Les meilleurs spécialistes analysent ici les ossements, les outils et les oeuvres d’art laissées par les Gravettiens. Ils dressent pour nous le portrait d’une société élaborée, aussi bien dans sa vie de tous les jours, ses techniques, que dans ses rêves et ses bouleversements.



Suivant »